Il y a eu ce regard puissant de l’artiste sur le subjuguant « Laocoon » du Greco, la force du mythe de l’Enéide qui donne à imaginer l’agonie du prêtre Laocoon, qui a failli et qui s’écroule étouffé par deux serpents. Mais, au-delà de Virgile, il y a comme un fil d’Ariane, des dieux, des mythes et des hommes dans cette matrice Méditerranée, de laquelle jaillissent de la matière, des formes, des faits chromatiques primaires, premiers, sombres comme venus d’Hadès ou aveuglants à l’instar de la terre qui a vue naître le Greco, la Crète.

"Variation Laocoon I" - technique mixte sur toile, 100 x 100 cm - 2017

« Variation Laocoon I » – technique mixte sur toile, 100 x 100 cm – 2017

"Variation Laocoon II" - technique mixte sur toile, 100 x 100 cm - 2017

« Variation Laocoon II » – technique mixte sur toile, 100 x 100 cm – 2017

"Variation Laocoon III" - technique mixte sur toile, 120 x 120 cm - 2017

« Variation Laocoon III » – technique mixte sur toile, 120 x 120 cm – 2017

"Variation Laocoon IV" - technique mixte sur toile, 120 x 120 cm - 2017

« Variation Laocoon IV » – technique mixte sur toile, 120 x 120 cm – 2017

"Variation Laocoon V" - technique mixte sur toile, 100 x 150 cm - 2017

« Variation Laocoon V » – technique mixte sur toile, 100 x 150 cm – 2017

"Variation Laocoon VI" - technique mixte sur toile, 100 x 150 cm - 2017

« Variation Laocoon VI » – technique mixte sur toile, 100 x 150 cm – 2017

La série « Laocoon » parce que du puissant Greco, de ces ciels à la matière dynamique et ébouriffante, de ces personnages sculpturaux et presque lévitants, il faut nécessairement passer à un outre-monde, et pour se faire, Christophe Arbieu déroule en variations des profondeurs que peuvent donner, non plus des jeux d’ombres propres ou portées, mais un superbe bal chromatique.

L’espace est là, qui pose du mouvement, de la vie, la forme est matière, la matière prend forme et tout l’onirisme, le tragique se muent en dimensions symboliques, avec des chocs subtils de fusions qui viennent nourrir un phénomène cinétique : il y a du temps et de l’espace.

"Paysage I" - technique mixte sur toile, 70 x 100 cm - 2017

« Paysage I » – technique mixte sur toile, 70 x 100 cm – 2017

"Paysage II" - technique mixte sur toile, diptyque 80 x 120 cm - 2017

« Paysage II » – technique mixte sur toile, diptyque 80 x 120 cm – 2017

Il y a chez l’artiste qui a passé tant d’années à construire du Noir et du Blanc avec des gris suaves, des toiles supports de méandres et d’organismes posés et interposés, s’abstrayant ainsi de la couleur trop bavarde, un véritable Poids Perceptuel que l’on trouve autrement dans ces dernières variations et qui procède non pas d’une composition, mais bien de fusions, d’exergues, d’une Vie des Formes comme étonnant équilibre instable d’un récit, lequel équilibre instable étant le propre d’une matière picturale vivante, libre.

« Composition I » – technique mixte sur toile, 60 x 60 cm – 2017

"Composition II - technique mixte sur toile, 91 x 116 cm - collection privée - 2017

« Composition II » – technique mixte sur toile, 91 x 116 cm – collection privée – 2017

"Intérieur I " - technique mixte sur toile, 91 x 116 cm - 2017

« Intérieur I  » – technique mixte sur toile, 91 x 116 cm – 2017